Articles et publications

FICHES SUR DIVERS SUJETS LIÉS À LA SCLÉRODERMIE

 

Qu’est-ce que la sclérodermie ?

La sclérodermie est une maladie méconnue et chronique diagnostiquée chez environ une personne sur 5 000. On estime qu’il y a plusieurs milliers de personnes qui souffrent de sclérodermie au Québec. La sclérodermie fait partie des maladies dites auto-immunes, dans lesquelles des anticorps sont produits et dirigés contre nos propres cellules… Lire la suite

 

La sclérodermie et ses différentes formes

Le nom «sclérodermie» est dérivé des mots grecs «scléro», qui signifie dur et «dermie», qui signifie peau. Ainsi, l’atteinte caractéristique de la sclérodermie est le durcissement de la peau. La sclérodermie est généralement est généralement divisée en deux formes principales, la sclérodermie localisée (ou morphée) et la sclérodermie systémique… Lire la suite

 

Le phénomène de Raynaud et les ulcères digitaux

Le problème le plus fréquent et le plus précoce de la sclérodermie est le phénomène de Raynaud (PR). Ce phénomène est dû à un rétrécissement des vaisseaux des doigts occasionné par le froid et les émotions fortes, et se manifeste par un changement de couleurs du bout des doigts… Lire la suite

 

La fibrose pulmonaire associée à la sclérodermie systémique

La fibrose pulmonaire est une atteinte fréquente de la sclérodermie systémique, étant présente chez environ la moitié des patients. Toutefois, la fibrose pulmonaire est sévère chez seulement 15% des patients… Lire la suite

 

L’hypertension artérielle pulmonaire associée à la sclérodermie systémique

L’HTAP associée à la sclérodermie est due à un rétrécissement exagéré et progressif des petits vaisseaux sanguins dans les poumons. Ceci est dû à la présence en quantité accrue de molécules favorisant la contraction et l’oblitération des artères pulmonaires… Lire la suite

 

Les atteintes cardiaques et la sclérodermie systémique

L’atteinte cardiaque se manifeste chez 10 à 30% des malades sclérodermiques. L’atteinte cardiaque survient aussi bien dans la forme limitée que diffuse de la maladie, mais est généralement plus fréquente et sévère chez les malades avec une maladie diffuse… Lire la suite

 

Le système digestif et la sclérodermie systémique

L’atteinte du système digestif est présente chez presque tous les patients souffrant de sclérodermie, et peut exister même en l’absence de symptômes chez la moitié des malades. La fréquence est semblable dans la sclérodermie diffuse et limitée. Les manifestations sévères sont toutefois peu fréquentes… Lire la suite

 

Les reins et la sclérodermie systémique

Les reins ont un rôle critique dans l’élimination des déchets chimiques du corps, le maintien du volume des liquides corporels et le contrôle de la pression artérielle. Les changements rénaux rencontrés dans la sclérodermie sont relativement fréquents et, le plus souvent avec peu de conséquences… Lire la suite

 

La scléromyosite: une atteinte musculaire spécifique de la sclérodermie systémique *NOUVEAU

Le symptôme principal de la myosite est généralement la faiblesse musculaire, principalement dans les épaules et dans les hanches. Les personnes atteintes de myosite peuvent avoir du mal à lever les bras au-dessus des épaules, soulever des objets lourds, monter des escaliers ou à se relever d’un siège… Lire la suite

 

La santé osseuse et la sclérodermie

La prévalence de l’ostéoporose est augmentée chez les personnes atteintes de sclérodermie, affectant environ 30% des individus. Ce risque accru pourrait être en lien avec la présence de facteurs de risques pour l’ostéoporose, tels que l’âge avancé, la ménopause précoce etc… Lire la suite

 

La sclérodermie chez les enfants *NOUVEAU

Il existe deux formes de sclérodermie chez l’enfant. La première est appelée «sclérodermie localisée». C’est la plus fréquente chez les enfants. Elle affecte la peau d’une seule région ou zone du corps. L’autre forme est appelée «sclérodermie systémique». Elle peut affecter de nombreuses régions de la peau, ainsi que des organes internes. Elle est rare chez les enfants… Lire la suite

 

Comment diagnostique-t-on la sclérodermie systémique

Le diagnostic de la sclérodermie est généralement basé sur une combinaison de symptômes et signes typiques de la sclérodermie, soit le phénomène de Raynaud; un épaississement ou aspect «boudiné» de la peau des doigts; la présence d’autoanticorps marqueurs de la maladie dans une prise de sang; des anomalies des petits vaisseaux à la base des ongles et; la présence d’autres atteintes de la peau et des organes internes associés à la sclérodermie… Lire la suite

 

La capillaroscopie et les observations complémentaires

La capillaroscopie péri-unguéale est un examen simple, non douloureux, principalement réalisé au niveau des mains et qui permet d’étudier les petits vaisseaux sanguins appelés capillaires, situés au pourtour des ongles… Lire la suite

 

Comment évolue une sclérodermie systémique

L’évolution d’une sclérodermie systémique est variable, selon l’étendue de l’épaississement de la peau (sclérodermie limitée ou diffuse), la présence d’autoanticorps spécifique dans le sang et la présence d’atteinte d’organes internes… Lire la suite

 

Les auto-anticorps dans la sclérodermie

L’évidence de différentes anomalies au niveau du système immunitaire dans la sclérodermie est illustrée, entre autres, par la présence de plusieurs types d’anticorps dans le sang de patients sclérodermiques, et ceci dès les premiers signes et symptômes de la maladie… Lire la suite

 

 

 

This site is registered on wpml.org as a development site.